• Chronique : Cradle Of Filth, The Orchestral Tribute (pour Metal Impact)

    THE SCORCHED EARTH ORCHESTRA PLAYS CRADLE OF FILTH (/) - The Orchestral Tribute (2006)




     

    Label : Vitamin Records
    Sortie du Scud : 19 septembre 2006
    Pays : /
    Genre : Orchestral (ressemble à une BO de film)
    Type : Album
    Playtime : 9 Titres - 46 Mins





    THE SCORCHED EARTH ORCHESTRA est un orchestre qui a repris certains morceaux de CRADLE OF FILTH, groupe de Black Metal Symphonique britannique, avant de faire un tribute album à METALLICA, reprenant les titres de l’album Master of Puppets cette année. Hormis cette information, nous ne savons rien au sujet de ce fameux orchestre, qui ne possède pas de site officiel.
    Nous avons ici une démonstration étonnante de la meilleure façon de transformer les morceaux d’un groupe de Black Metal, dont la musique peut paraître très violente pour les oreilles non averties, en de la grande musique. En effet, il s’agit ici de musique classique et cela prouve que malgré la violence présente dans la musique de CRADLE OF FILTH, une grande place est réservée à la mélodie. L’orchestre a gardé les lignes symphoniques principales des morceaux qu’il a repris, ce qui les rend reconnaissables malgré l’énorme fossé qui sépare les compositions de ce CD des morceaux originaux.
    Commençons tout d’abord par commenter la pochette. Elle illustre très bien l’univers de CRADLE OF FILTH, de par les guerriers armés et le feu qui y est représentée, mais également la musique classique avec la cathédrale que l’on peut bien distinguer malgré les couleurs sombres.

     

    Continuons par le contenu. Ici, pas question de guitares saturées, encore moins de batterie. Le synthé, la harpe, les violons, les flutes et autres trompettes ainsi que quelques percutions sont de rigueur, le synthé ayant la place dominante dans l’ensemble.
    La première piste, petite introduction de quarante et une seconde reprenant « Her Ghost In The Fog » au clavecin, donne le ton. Ecouter les morceaux de ce CD fait ainsi beaucoup penser à une bande originale de film d’horreur, le côté malsain et dérangeant des morceaux originaux ayant conservé, voire amplifié.

     

    Au niveau de la production, il n’y a rien à redire, le son est excellent et très propre. Pour ce qui est des morceaux choisis, il est étonnant de constater qu’il ne s’agit pas des plus connus hormis « Her Ghost In The Fog », extrait de l’album Midian, qui sert d’introduction et l’énorme « Nymphetamine », duo entre CRADLE OF FILTH et Liv Kristine (LEAVE’S EYES), extrait de l’album Thornography, qui est ici le morceau le plus long.

     

    Mais cela ne retire en rien la dimension fort intéressante de ce CD. En somme, une pièce originale et très agréable à écouter, à se procurer absolument, tant pour les fans de CRADLE OF FILTH que pour les fans de musque classique.


    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :