• Chronique : Forlorn, Crystal Palace (pour Metal Impact)

    FORLORN (no) - The Crystal Palace (1996)





    Label : Napalm Records
    Sortie du Scud : 1996
    Pays : France
    Genre : Black Metal Mélodique
    Type : Album
    Playtime : 8 Titres - 40 Mins





    FORLORN est un groupe de Black Metal Mélodique venu tout droit de Norvège qui a malheureusement splitté après avoir sorti trois albums.


    Ce premier album des norvégiens a tout pour surprendre, à commencer par une pochette magnifique, que l’on prend plaisir à regarder en étant le morceau ayant pour titre “Lunar Eclipse”, un titre instrumental, entièrement réalisé au piano avec un peu de batterie pour le rythme qui s’accélère au fur et à mesure, piano qui est au final très présent tout au long des 8 titres de The Crystal Palace. Les plus belles nappes de clavier se trouvent sur le titre “Ragnarok”, accentuée d’un chant très guerrier, Black par moments et beaucoup plus mélodique pendant le refrain. Ceci dit, le clavier se trouve très présent sur tous les titres de cet album, donnant une dimension très mélodique à une musique axée Black Metal, ce qui lui donne un ton beaucoup plus léger et du coup, très agréable à écouter.


    Des chœurs sont également présents, notamment sur le titre “Lik Av Falne Menn”, belle introduction pour un bel album, ainsi que sur “The Crystal Palace” qui a par ailleurs la particularité de vraiment surprendre l’auditeur de par son petit passage très électro à la minute 2,38 très exactement. Autrement, le début de “AEReful Ferd” surprend aussi par son intro à la guitare sèche et la batterie qui part d’un seul coup et le chant clair, ce titre est au final très épique. A souligner, le fait que malgré que cet album ne compte que 8 pistes, il contient deux instrumentales, “Lunar Eclipse” et "The Magellanic Clouds” qui se veut un peu plus brutale, et qui recèle d’influences progressives.


    Seul point négatif de cet album, la production, très moyenne. En effet, le son des guitares n’est pas très propre, la batterie est un peu trop en retrait, le clavier ne s’entend que peu par moments. Mais lorsque l’on passe outre ces détails, cet album reste tout de même très bon à écouter ! Chaque titre passe comme une lettre à la poste, on se laisse emporter par les mélodies absolument magnifiques et on en oublierait presque la qualité du son !


    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :