• Chronique : In Extremo, Verehrt Und Angespien (Worshipped Spat At) (pour Metal Impact)

    IN EXTREMO (de) - Verehrt Und Angespien (Worshipped Spat At) (2000)

     

    Label : Mercury Records

    Sortie du Scud : 3 juillet 2000
    Pays : Allemagne
    Genre : Rammstein à l’ancienne ?!
    Type : Album
    Playtime : 13 Titres - 52 Mins



     

    IN EXTREMO, en voila un neutron étrange dans le milieu du Metal Allemand ! Première originalité, les membres sont tous nés dans les années 60, sauf un qui est né en 1972. Seconde et dernière originalité mais certainement pas des moindres : ils sont le seul groupe à savoir allier une musique industrielle à la RAMMSTEIN avec des instruments moyenâgeux tels que des binious, des vielles et d’autres instruments dont on se demande le nom et qui ont été faits main. Ils nous ont livré là leur quatrième album, juste après le live Die Verrückten sind in der Stad mais ne sont toujours pas un groupe « connu ». Le leader, Das letzte Einhorn (chant), est un excellent frontman et contrairement à beaucoup de groupes de Metal Allemand, il chante réellement. Côté line-up, aucun changement n’est à noter puisque ce sont les mêmes musiciens depuis les débuts du groupe. Ce qui peut surprendre, c’est que le groupe a sorti son premier album, In Extremo Gold, en 1997 alors que tous les membres sauf Flex der Biegsame (biniou) sont nés au début des années 60. Pour en venir à l’album en lui-même, il faut préciser que Verehrt Und Angespien (Worshipped Spat At) est une véritable mine d’or. L’introduction est somme toute assez étrange, elle fait penser à un chant d’invocation, même lorsque la batterie et la guitare arrivent, 1 minute 57 après le début. « Ach Henne Alles », le second titre, est bien plus proche de ce que le groupe fait habituellement. On regrette néanmoins le mauvais son dans le refrain mais peut-être cela est-il fait exprès. Le morceau le plus intéressant à écouter est sans conteste « This Corrosion ». Il s’agit d’une reprise du célèbre groupe SISTERS OF MERCY. Certes beaucoup de groupes ont repris les SISTERS OF MERCY mais cette reprise est à écouter, ne serait-ce que pour la façon dont IN EXTREMO s’est approprié cette chanson. Une instrumentale complète le tout, elle porte pour titre « Miss Gordon Of Gight » et est jouée uniquement à la harpe, de quoi changer du son très Hard Rock de la plupart des morceaux (« Weiberfell », « Word Ich Am Galger Hochgezogen »). Pour clôturer le tout, le groupe nous offre une version remixée de « Herr Mannelig », troisième titre de l’album, en version acoustique.


    En somme, un album très diversifié et à se procurer absolument, ne serait-ce que pour l’originalité étonnante dont le groupe fait preuve !


    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :