• L'Antre de Bloodwitch, c'est depuis mai 2005, et sur Kazeo depuis janvier 2009. Mais la plateforme Kazeo a annoncé sa fermeture pour le 18 novembre 2015 (oui, ils sont en retard...). L'Antre a donc été déménagé sur la plateforme Blogger. Merci à tous les gens venus visiter l'Antre ici, à présent je vous donne rendez-vous là pour la suite de ses aventures :

    L'Antre de Bloodwitch, nouvelle version

    Et vous pouvez également consulter mon blog éditeur, initialement créé sur Kazeo, mais que j'ai également dû déménager, par ici :

    Luz Oscuria Editions, nouvelle version

    Enfin, n'hésitez pas à suivre ma page Facebook pour toutes les nouveautés, par là :

    L'Antre de Bloodwitch, sur Facebook


    votre commentaire
  • Après vous avoir présenté succinctement le 16 septembre dernier la nouvelle websérie qui s'apprêtait à émerger sur Youtube, voici venu le temps de la sortie du très attendu (ou pas, tout dépend des points de vue) premier épisode de Nördicks, ou les premières aventures de Beowulf et de ses compagnons à Västergötland! Avant de vous donner le lien de cet épisode, je profite de ce petit article afin de vous proposer les portraits des personnages dont vous allez pouvoir suivre les péripéties. Commençons donc par le commencement : le héros, et en détails, of course !

    Beowulf :

    Beowulf - le héros of course

    Présentation:

    Jarl du Västergötland, neveu d'Hygelac roi du Götland. Reconnu par beaucoup comme un héros et un dirigeant capable, il est cependant pris en tenaille entre son oncle qui lui accorde peu de crédit et ses subordonnés un peu "spéciaux". Il a pour projet de succéder à Hygelac en tant que roi du Götland mais les bourdes des ses compagnons et son manque d'enthousiasme apparent jouent bien souvent contre lui. Stoïque et peu expansif dans son travail, il ne rechigne toutefois pas devant une bonne bouteille ou une partie de rigolade en compagnie de ses lieutenants et des filles du village.

    Phrase préférée:

    "Et merde..."

    Lieu de vie:

    Beowulf a ses quartiers dans la halle du village de Lödöse. Il s'y est installé lors de sa nomination au titre de Jarl grâce à ses faits d'arme.

    Enfance:

    Fils de Ecgtheow, un guerrier réputé, et de la sœur du roi Hygelac, il a passé sa jeunesse sur l'ile de Brännö à l'ouest du Götland. Durant son adolescence un raid Frison eu lieu sur l'île. Tandis qu'il sauvait Wiglaf, alors encore un enfant, d'un guerrier frison, il arriva trop tard pour empêcher sa mère de se faire assassiner. Il vengea la mort de cette dernière en tuant le chef de la troupe Frisonne. Cette victoire amère lui valut le respect de nombreuses personnes, notamment de Wiglaf qui depuis le suit partout. Depuis lors, le roi Hygelac ne peut s'empêcher d'éprouver une certaine rancœur envers son neveu car il n'est pas arrivé à temps pour sauver sa sœur.

    Ci-dessous, nous avons les personnages principaux, à savoir Wiglaf, Beowulf, Olaf et Dagmar :

    Wiglaf - Beowulf - Olaf - Dagmar
    On croirait presque qu’il n’y a que du mâle dans cette websérie. Mais que nenni, il ne peut y avoir que ça ! J'en entends certains réclamer les autres visages de Nördicks dans le fond, si tant est qu'il y en ait. Rassurez-vous, il y en a effet quelques autres encore. Alors voici venir les femelles !

    Hildr (serveuse à la halle de Lödöse) et Astrid (Femme de Wiglaf) :

    Hildr - serveuse à la halle de Lödöse - Astrid - Femme de Wiglaf
    Brynhildr (2nde serveuse de la halle de Lödose) :
    Brynhildr - 2nde serveuse de la halle de Lödose
     
    Il est à présent temps de vous donner le lien du premier épisode, tout fraîchement publié il y a quelques minutes. Je vous souhaite un bon visionnage, n'hésitez pas à venir donner votre avis sur le groupe Facebook de Nördicks dont le lien figure en bas de cet article.

    Nördicks Saison 1 Episode 1 - La Bête

    Source des textes en italique : La page officielle Facebook de la websérie Nördicks  que vous pourrez retrouver ici : https://www.facebook.com/Nordicks?fref=ts#


    votre commentaire
  • Logo Nördicks
     
    Depuis quelques temps, les webséries ont le vent en poupe. On peut notamment penser à "Noob", l'une des plus connues, qui fait son petit bonhomme de chemin dans le milieu de la célébrité (j'en profite pour faire une petite publicité pour la costumière, que je connais depuis quelques années, et dont les travaux sont visibles sur Facebook (Es-Aïkha Création ) ainsi que sur son site Internet professionnel (http://www.esaikha.fr/ , actuellement en maintenance, un peu de patience). "Noob", qui a d'ailleurs fait l'objet d'un reportage qui sera diffusé dans le cadre du JT de TF1 durant le weekend du 21-22 septembre prochain. Ne me demandez pas le jour précis et encore moins l'heure, l'équipe ne le sait pas elle-même. Donc restez à l'affût si vous ne voulez pas le rater ;-)
     
    Mais revenons-en au fait. Websérie donc! Mais qu'est-ce que c'est que cette bête-là? Il s'agit d'une série, comme celles que l'on peut voir dans notre petit écran, mais diffusée via le net, et le plus souvent créée par une bande de potes bénévoles. Je vous propose un site très bien fait, qui propose des informations sur la plupart des webséries francophones existantes, en regroupant actuellement 333 d'entre elles -> laserieMais celle dont je vais vous parler n'en fait pas (encore) partie. Eh oui, elle est toute jeune, et nous n'avons pour l'instant qu'un simple trailer à nous mettre sous la dent! Mais alors pourquoi faire un article si le sujet n'est pas encore disponible? Bon j'avoue, je connais certaines des têtes qui y participent, l'une d'elles est même la marraine de coeur de ma fille, c'est pour dire. Donc forcément, ça me branche. Je préciserai tout de même que je n'ai été soudoyée d'aucune sorte pour faire cette publicité gratuite, ceci est bel et bien de mon fait. Bref! Le nom de la chose? Nördicks! Le sujet? Pour faire court, les Vikings. Et c'est là que la présence de cet article dans mon monde mythologique s'explique (avouez que vous vous posiez la question). Je vous propose la description faite par l'équipe elle-même, que je trouve bien faite, je ne vois donc pas pourquoi je la réécrirais :
     
    "En mars 2013, Cyril Le Guienne écrit quelques scénettes humoristiques sur la légende de Beowulf, posant ainsi les premières pierres du projet Nördicks. Les scripts s'entassant il décide alors de faire appel à ses amis pour en faire une web-série « juste pour se marrer ». Commence alors un long processus de préparation et de recrutement qui l'amènera à réunir autour de lui une équipe solide et soudée pour donner vie à la légende. Au terme de cette longue préparation et de nombreux fous rires, l'équipe de bénévoles de Nördicks vous propose de suivre les aventures de Beowulf et de ses fidèles compagnons, aussi bien dans le port marchant de la ville de Lödöse qu'au delà des frontières du Västergötland dont il est le jarl."
     
    Quant au trailer que nous pouvons dores et déjà visionner via Youtube, je vous en donne le lien direct :
     
     
    Je vous encourage à suivre ce projet de près. Pas seulement parce que je connais certains participants comme je disais plus haut, mais aussi et surtout parce que je pense que cela va valoir le coup de le suivre.
     
    La page Facebook : https://www.facebook.com/Nordicks 
    Ou Twitter si vous préférez : @NordicksSerie

    votre commentaire
  •  

    Groupe
     
    Aujourd'hui je voudrais vous présenter un groupe Hongrois, car je l'ai découvert très récemment. Habituellement je ne rentre pas dans les détails concernant le message véhiculé par les groupes que j'écoute (quand il y en a un, car ce n'est pas toujours le cas), et je n'en fais du coup aucune présentation, celle-ci est la première. Mais en faisant des recherches sur Kárpátia, j'ai trouvé leurs origines assez "intéressantes" pour être décrites. Mais ça partait mal car, en traduisant la page wikipedia traitant de ce groupe, je me suis dit de suite qu'il valait mieux que je reste sur la musique et que je ne me penche surtout pas sur les paroles, ce groupe étant en apparence extrémiste. Sauf que le contexte est bien plus compliqué qu'il n'y paraît à première vue, il faut remonter à la Première Guerre Mondiale afin de comprendre pourquoi un groupe comme Kárpátia existe aujourd'hui. 
     
    Son message est principalement le rejet du Traité de Trianon, signé au Grand Trianon de Versailles, en France, le 4 juin 1920. Il faut savoir qu'avant la Première Guerre Mondiale, la Hongrie était un empire très étendu, et était d'ailleurs rattachée à l'Autriche (l'Autriche-Hongrie, vous suivez?). Les conséquences de la Première Guerre Mondiale furent désatreuses pour le pays, car outre la perte de la Transylvanie en 1918 qui fut indexée par la Roumanie (eh oui, le territoire de Dracula était Hongrois! Et si Kárpátia porte ce nom, c'est justement pour signifier que le groupe refuse toujours cette indexation), le fameux Traité de Trianon a débouché sur la perte de 67,8% du territoire Hongrois, et 59% de sa population, population qui se retrouve depuis en forte minorité en dehors des frontières Hongroises, sans compter les importantes zones minières et forestières perdues.
     
    Les Hongrois en veulent à la France, et notamment à Clémenceau, pour la signature de ce traité qui a réduit de beaucoup leur pays. Voir ici pour le avant/après :
     
    Carte Hongrie
     
    En 2010, il n'y a donc pas si longtemps que cela, une manifestation a eu lieu à Versailles, Kárpátia faisait d'ailleurs partie du lot puisqu'ils y ont donné un concert ce jour-là. Le message de ce rassemblement Hongrois en France était très clair, et peut s'expliquer par une simple banderolle vue ce jour-là, que voici :
     
    Banderolle
     
    Personnellement, je ne reste pas de marbre face à une telle banderolle et je comprends la colère des Hongrois. D'autant plus qu'ils ne sont pas responsables du déclenchement de la Première Guerre Mondiale puisque c'est l'assassinat de l'Archiduc Autrichien François-Ferdinand par les Serbes Bosniaques qui en est l'origine. L'Autriche-Hongrie a voulu venger ce meurtre, appuyée par l'Allemagne, et s'en est alors suivie toute une série d'alliances et tous les morts qui en ont découlé. Alors la Hongrie, victime ou bourreau? Je serais plutôt pour dire qu'ils ont été les victimes, du début par le meurtre de "leur" Archiduc, à la fin par la réduction de leur pays. Le cas à part, pour moi, serait celui du Premier Ministre Hongrois de l'époque, le Comte Tisza, qui a été soupçonné d'avoir participé au meurtre de l'Archiduc car ce jour-là, il s'est exclamé en plein Parlement à Budapest en disant : "La volonté de Dieu s'est accomplie!" Mais c'est la Serbie, et notamment le meurtrier avéré, un Serbe Bosniaque du nom de Gravilo Princip, membre du groupe Jeune Bosnie, qui ont été accusés par l'Autriche-Hongrie (logique, je trouve). Mais pour en revenir au groupe lui-même, le voilà en concert le jour de la manifestation à Versailles :
     
    Concert Versailles
     
    Conclusion : je craignais que ce groupe soit franchement nazi, mais en fait non, ils aiment leur pays et veulent "simplement" en défendre les couleurs et l'identité. Et ils ne sont pas les seuls, car même si ce groupe est le plus connu en Hongrie, il est loin d'être le seul groupe de rock nationaliste Hongrois. Et au final, leurs paroles ne sont pas si horribles que ce à quoi je m'attendais, et pour le coup j'ai bien fait de me pencher sur leur cas en détail. Voici quelques traductions de titres d'albums afin de vous faire une idée de leurs thèmes musicaux :
     
    * rouge, blanc, vert (2006)
    * un avenir meilleur! (2009)
    * Justice pour la Hongrie (2011)
     
    Et enfin, la traduction en anglais d'un de leurs morceaux (j'ai choisi l'anglais car la traduction est meilleure que celle en français), à savoir "Szép vagy , gyönyörű vagy Magyarország", qui signifie "You are beautiful, you are wonderful Hungary" :
     
    "Where fair cascade, soft breeze plays on the Tisza
    There live some folks, the folk of legends, there is my home.
    The ancient Carpathian guards her dream, faithful Csaba is the chief.
    Who returns back on the celestial way of the stars.
     
    You are beautiful, you are wonderful Hungary
    More wonderful than the grand world
    If the music resounds, i see your shiny, beautiful face.
    We flew there on great steeds
    Grass, tree, greenery and flower calls us home.
    The violin cries so loudly, a wonderful country is waiting for us.
     
    There the girl has charming lips, cause charm borns on trees
    An utopian fairy castle lies on the old Tisza
    On the Rona, it flies on seven lands, flies like the wind
    Only cavalrymen's zest can cover it up, if they have wings"
     
    On est très loin du "les blancs ok, les noirs dehors" (bon c'est un exemple hein, remplacez ces 2 termes par n'importe quel antagonisme et ça reviendra au même), le genre de messages que personnellement j'ai du mal à accepter... Le message de Kárpátia, ce serait plutôt "notre pays est amputé, rendez-nous notre territoire et notre peuple". Mais outre le message très politique de ce groupe, je vous invite tout de même à vous pencher sur leurs morceaux, il s'agit d'un rock teinté de folk et de punk, très efficace et très agréable à écouter. On peut très facilement s'aligner la discographie entière sans s'ennuyer le moindre instant, tellement les morceaux sont variés de l'un à l'autre.
     
    A écouter ICI

    votre commentaire
  • Chers internautes, bienvenue sur mon blog!
     
    Tout d'abord, et parce que c'est mon blog, je mets en priorité les publicités pour mes romans, en cliquant dessus vous aurez davantage d'informations :
    Le livre Nuit Sur Pandémonia
    Le livre Growing Antichrist, tome 1
     
    Retrouvez le blog consacré à mes livres ICI  .
     
    Vous pouvez également me suivre sur ma page Facebook ICI.

    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires